Bois de chauffage à Joyeuse

Bois de chauffage à Joyeuse en Ardèche

Quelles essences de bois proposons nous à la vente ?

Chêne blanc

Le chêne est un bois dur, pour réaliser l’allumage avec ce type de bois il est judicieux de la coupler avec un bois à combustion rapide comme le hêtre.
Disponible en 1m (non fendu), 50cm, 40cm, 33cm et 25cm.

Hêtre

Le hêtre, plus communément appelé fayard est un bois dur.
L’utilisation de petit bois peut faciliter l’allumage, il convient à tous types de foyer et fournis de la chaleur sur une longue durée.
Disponible en 1m (non fendu), 50cm, 40cm, 33cm et 25cm.
 

Vu la conjoncture actuelle, en raison de la fluctuation permanente des prix, pour les tarifs, veuillez nous consulter.
Stère de bois de chauffage à Joyeuse

Dimensions

Volume
équivalent
Tarifs
1m (non fendu) 1m3 Nous consulter
1m (fendu) 1m3 Nous consulter
50cm 0,8m3 Nous consulter
40cm 0,74m3 Nous consulter
33cm 0,7m3 Nous consulter
25cm 0,6m3 Nous consulter


Pourquoi se chauffer au bois ?

Chauffer au bois est chaleureux et convivial, il permet une chaleur diffuse et constante.
De plus le bois est le combustible le moins cher à l’achat et à l’usage par rapport au gaz, au fioul et a l’électrique.
C’est également une solution de combustion écologique et une énergie propre, c’est pourquoi l’état encourage et aide notamment grâce au chèque énergie.


Nous réalisons nous même et avec soin nos bûchettes qui permettent de démarrer simplement rapidement et de manière naturelle votre feu, ces bûchettes conviennent à tous types de foyer et permettent d’utiliser votre bois sec immédiatement.
Bûchettes allume feu de hêtre et de chêne en sac de 40L ou en vrac au m3.

En raison de la fluctuation des prix, pour les tarifs, veuillez nous consulter.
 

Bois d'allumage à Joyeuse en Ardeche
Volume Prix
40L Nous consulter
1m3 Nous consulter



Vente de sciure de bois à Joyeuse

La sciure est constituée de toutes les petites particules et copeaux produits lors du sciage du bois.
Elle peut avoir de nombreuses utilisations, comme engrais par exemple, elle peut tenir à l’écart du potager, les escargots et les limaces, et peut aussi être utilisé comme litière pour certain animaux en cage (rongeurs par exemple), les chats, et même les chevaux (en grandes quantités). Dans la même veine, elle peut être utilisée pour des toilettes sèches.
 


Conseils


Comment conserver le bois de chauffage ?

Choisissez un endroit aéré et pas trop humide pour conserver le bois, de préférence abrité : préau, hangar, abri… Sinon, installez une bâche (mais pas sur les côtés) ou une tôle sur le tas de bois.
Préférez un endroit facilement accessible et pas trop loin de la maison pour éviter durant l’hiver les trajets compliqués.
Si le sol est en terre, positionnez une palette de bois pour éviter que les premières bûches ne se décomposent.
Si le bois est stocké le long d’un mur, respectez un espace d’au moins 10 cm pour faciliter la circulation d’air.

Comment faire pour démarrer un feu ?

Il est possible d'employer de nombreux bois et matériaux pour faire démarrer un feu de cheminée :
Du petit bois, des branchages, des écorces d'arbres, des pommes de pin, du papier journal

Pour alimenter le feu

Une fois que le feu a pris, vous pouvez l'alimenter avec :
Du bois fendu de différentes tailles, du bois rond non fendu.
Conservez un lit de cendres dans la cheminée afin d’éviter un choc thermique lors de l’allumage du feu

Comment choisir son essence ?

Il faut savoir que plus un bois est dur, plus il dégagera de la chaleur et plus il brûlera lentement. Le bois dur produit des braises en quantité suffisante pour bien chauffer. Plus les bûches sont courtes, plus elles sèchent vite : c’est pourquoi les quartiers sèchent plus vite que les rondins et plus le bois est sec, plus la flambée est belle.

L’allumage inversé

Il suffit de poser deux ou trois bûches sèches sur un ou deux niveaux en les disposants en croix. Par-dessus ces dernières, il faut ensuite poser des bûchettes elles aussi bien sèches sur deux voire trois niveaux. Puis on termine en déposant un allume-feu sur la pile de bois et on enflamme ce dernier. Tout simplement !
N’oubliez pas d’ouvrir l’arrivée d’air au maximum avant de poser l’allume-feu. Une fois le feu lancé, fermez la porte du poêle. Lorsque le feu s’intensifie, ajoutez une bûche, fermez à nouveau la porte et réduisez petit à petit l’arrivée d’air, mais ne la fermez jamais totalement. Lors de ces diverses opérations, prenez garde à ne pas vous brûler.